Retour aux articles

Camille Pradon
"Corps premiers"
(2019)

Construite en deux temps, Corps premiers se déploie dans l’espace au mur et au sol.
Le premier temps de l’installation est une fresque murale, un cercle peint puis poncé jusqu’à révéler les aspérités du mur. La poussière résultant de cette action se dépose au sol et est dirigée de sorte à dessiner la même forme, telle une image en creux. Cette image, vibrante et fragile sera traversée plus tard par les insectes qui habitent les lieux. Leurs cheminements, leurs dessins, sont autant de micro-événements qui activent la pièce le temps de son existence.

Articles suivants