Retour aux articles

Les Partageuses sont venues nous rendre visite aux ateliers, et elles ont flashé sur la peinture de Robin Curtil!

Dans l’intimité de l’atelier, nous avons vu l’artiste à l’ouvrage: chaque matin, il allume la lumière, enfile son bleu de travail, et déjà il pense sa peinture. Résultat d’une pratique cérébrale et instinctive, ses toiles ne sont pas travaillées en amont. Pas de dessins préparatoires, pas d’esquisses, pas de croquis. Pour lui, tout se passe justement dans ce rapport direct avec la toile.

Retrouvez l'article complet sur le site des Partageuses !

Articles suivants