Clémentine Chalançon partage sa production artistique entre photographie et peinture. Les périphéries, les frontières en sont les lieux de prédilection.

  • chalancon_20_horscadran.jpg

    hors cadran
    90 x 60 cm
    tirage baryté.

  • dnsep_art_2018_clementine_chalancon_sbinoux06.jpg

    LB3 (vue d'exposition)
    170,5 x 135 cm
    huile sur toile.

Sa peinture prend pour point de départ des photographies ou des photogrammes. Les spécificités de ces images l'intéressent : la façon dont un appareil transcrit l'espace et la luminosité, le témoignage à priori transparent et immédiat que constitue une photo.
Cette fascination pour les images se heurte à leur mutisme. Impossible de voir au delà du noir contenu dans l'image, ou au delà du cadre. Elles ne disent rien non plus de l'instant d'avant ou d'après la prise de vue. Faute de réussir à voir à travers ces images, il est nécessaire de se tenir face à elles, et leur donner corps.

En 2019, Clémentine Chalançon participe à la Biennale de Rabat (Un instant avant le monde, Musée Mohammed VI) ainsi qu'à Paysages Manufacturés (L'aqueduc, Dardilly / Résonance Biennale de Lyon).
Son travail a également été présenté à la galerie Ceysson & Benetière, à la Cité du Design (Saint-Étienne), et au Bleu du Ciel (Festival 9ph, Lyon).
Elle est lauréate du prix Golden Parachute (2019).

Contacter par email
  • dnsep_art_2018_clementine_chalancon_sbinoux03.jpg

    LB4 (vue d'exposition)
    29 x 50 x 1,6 cm
    huile sur bois.

  • 1.png

    Padania Libera
    5 min. 29 sec.
    projection de photographies en salle noire.

  • sanstitre_saints2000_ldmb.jpg