La capacité de la peinture à faire peinture remet l’existence même de sa propre condition en péril. Faire face quotidiennement à cette difficulté c’est essayer de rater sa peinture pour mieux la redéfinir, déconstruire d’éventuels automatismes, un quelconque protocole ; ouvrir des portes.

  • sans_titre_188_2018_huile_sur_toile_163x146cm.jpg

    sans titre, 2018
    163 x 146 cm
    huile sur toile.

  • laura_ii_2018_huile_sur_toile_50x40cm.jpg

    laura II, 2018
    50 x 40 cm
    huile sur toile.

C’est en passant par la pratique d’atelier que Robin Curtil explore ce médium. Au travers d’une lecture rétinienne, il s’intéresse à la peinture comme langage sensible. En l’expérimentant, l’artiste développe une approche formelle du médium. Il s’approprie son histoire, détermine ses limites et se positionne par rapport à ses contemporains.

Les peintures de Robin Curtil ont été exposées notamment à la galerie Ceysson & Bénétière (Saint-Étienne) en 2017. Son travail vidéo a par ailleurs été présenté dès 2015 au Festival "Le rayon vert" (Sfax, Tunisie) ainsi qu’à la Wuhan Design Biennale (Wuhan, Chine) en 2017.
Deux expositions personnelles lui ont déjà été consacrées en 2019 : à la Galerie B+ et à la Mapraa (Lyon).

Contacter par email
  • apre_s_zohreh_ii_2018_huile_sur_toile_40x50cm.jpg

    après Zohreh II, 2018
    40 x 50 cm
    huile sur toile.

  • en_attendant_que_c_a_se_che_ii_2017_acrylique_et_peinture_en_bombe_sur_toile_65x81cm.jpg

    en attendant que ça sèche, 2017
    65 x 81 cm
    acrylique et peinture en bombe sur toile.

  • dou0531.jpg